Interpréter le résultat d’un test de doshas

Sur ma page « Es-tu Vata, Pitta ou Kapha », je t’ai présenté les doshas et je t’ai expliqué pourquoi il était utile de connaître son (ou ses) dosha(s) dominants. Je t’ai également proposé 4 tests de doshas à trouver sur le web pour découvrir ta combinaison doshique. Maintenant je vais t’aider à interpréter le résultat que tu as obtenu à ce test de doshas.

Sommaire de cet article :

Test doshas pakriti ou vikriti

Prakriti et Vikriti : des notions importantes à comprendre

En général, les tests de doshas permettent de déterminer (très approximativement) ta constitution ayurvédique de naissance : ton prakriti. En tous cas, le résultat s’en approchera d’autant plus que tu auras répondu aux questions en te rappelant comment tu étais physiquement et mentalement durant les périodes de ta vie où tu te sentais en parfaite santé.

Ton prakriti : ta constitution de naissance

A la naissance, nous héritons d’une combinaison unique des trois doshas : c’est ce qu’on appelle notre « prakriti », (appelé parfois aussi « prakruti »). Ce prakriti va dépendre du moment de la conception et de l’état doshique de tes parents au moment où ils « t’ont conçu(e) ».

Le prakriti est notre constitution de naissance et correspond donc à notre état d’équilibre : c’est notre vraie nature, la personne que nous sommes « programmé » à être.

On voit donc tout l’intérêt de découvrir notre prakriti : mieux nous connaître physiquement et mentalement pour mieux nous accepter mais aussi pour adopter le mode de vie et l’alimentation optimaux pour notre santé physique et mentale.

Le problème, c’est que la plupart du temps nous sommes en réalité en état de vikriti : un état plus ou moins éloigné de notre prakriti !

Ton vikriti : ta constitution actuelle, modifiée par ton existence

Le vikriti, lui, est la modification continue de notre pakriti durant toute notre existence :

  • par tous les événements extérieurs : climat, saisons, stress, pollution, aléas de la vie, infections, virus,…
  • par nos émotions et notre façon de les gérer
  • par notre hygiène de vie
  • par notre évolution psychique et spirituelle
  • par notre âge
Se soigner avec l'ayurveda avec un test de doshas

Faut-il connaître son prakriti ou son vikriti ?

Le danger dans les tests de doshas à faire soi-même en ligne ou dans les livres, c’est que tu obtiendras un résultat au mieux approximatif, au pire carrément faussé par ton vikriti.

Exemple : Tu as pris beaucoup de poids ces dernières années. De ce fait, ton tempérament et ton corps sont devenus très Kapha : digestion lente, appétit constant, léthargie, manque d’entrain, peur du manque et du changement… Etc. Si tu fais un test « rapide » de doshas, il y a de fortes chances que le dosha Kapha sorte dominant, et que par conséquent tu croies que ta constitution de naissance est Kapha… Or c’est peut-être faux ! Tu es peut-être Pitta de naissance (Pakriti) et devenu Kapha ces dernières années (vikriti), à cause de ton mode de vie, de ton alimentation ou d’événements extérieurs.

Conséquences de ce résultat de prakriti faussé : si tu cherches à suivre les principes de l’Ayurvéda seul(e), sans thérapeute, tu vas adopter une alimentation et une mode de vie anti-Kapha sans prendre garde à ne pas déséquilibrer ton réel dosha dominant Pitta… En effet, Kapha et froid et humide : tu vas donc le pacifier avec une alimentation et des remèdes asséchants et réchauffants, qui risquent d’accentuer la chaleur de Pitta !

C’est pour cela que ces tests rapides – et je l’ai bien précisé dans mon article sur les 4 tests en ligne – ne suffisent pas si tu as un déséquilibre dans ta constitution.

Si tu as le moindre doute sur un déséquilibre, je te recommande vraiment de consulter un thérapeute en Ayurvéda : lui saura faire la distinction entre ton prakriti et ton vikriti grâce à un entretien plus poussé, et encore mieux, grâce à la prise des pouls.

JE PRENDS RDV

Les 7 différents résultats d’un test de doshas

Le plus souvent, nous avons un dosha dominant (score bien démarqué des 2 autres doshas), mais parfois, nous avons 2 doshas au même score, ou encore plus rare, les 3 doshas au même score !

Tu peux voir les 7 différents profils doshiques existants sur le schéma ci-dessous :

Les 3 doshas Vata, Pitta et Kapha et les 7 profils ayurvédiques

Les cas « faciles » : 1 seul dosha dominant

Dans les livres ou dans les blogs sur l’Ayurvéda, on trouve très souvent la description de chacun des 3 doshas Vata, Pitta et Kapha.

La description de ton dosha dominant est très utile car elle te permet de mieux connaître tes points forts et tes points faibles sur les plans physiques et mentaux. Elle recense aussi les facteurs qui peuvent aggraver ton dosha dominant, et les maladies fréquentes que tu es plus susceptible de développer.

Quand tu es certain(e) de ton dosha dominant et de ne souffrir d’aucun déséquilibre d’un autre dosha, tu peux alors t’observer au jour le jour et adapter ton hygiène de vie et ton alimentation dès que tu détectes des signes d’aggravation de ce dosha (ce qui peut arriver pendant la saison correspondant à ce dosha par exemple). C’est donc un bon moyen de veiller sur ta santé en mode préventif.

–> Tu peux lire dès à présent sur mon blog la fiche relative à ton dosha dominant :

  • Fiche sur le dosha Pitta
  • Fiche sur le dosha Vata (à venir prochainement)
  • Fiche sur le dosha Kapha (à venir prochainement)

Les autres cas : 2 ou 3 doshas en mêmes proportions

Les profils mixtes Vata/Pitta, Vata/Kapha et Pitta/Kapha ne sont pas rares… Pourtant, si tu as un profil doshique mixte, tu peux se sentir perdu(e) : en effet, que faire des recommandations de l’Ayurvéda pour chaque dosha quand on possède plusieurs doshas en mêmes proportions ?

Les doshas fonctionnant par opposition, que penser par exemple du profil mixte Vata/Kapha, que tout semble opposer ?

Ces cas deviennent difficiles à comprendre pour les débutants : c’est là qu’il devient nécessaire de consulter un praticien ayurvédique pour faire la part des caractéristiques physiques et mentales que tu présentes réellement dans chaque dosha.

C’est aussi en t’observant, en lisant et en t’imprégnant des caractéristiques de chaque dosha, que tu comprendras peu-à-peu comment fonctionne ton profil mixte : à toi de voir quels sont les aliments qui te conviennent, la force de ta digestion, les maux qui sont les plus fréquents chez toi…

Si tu ne sais pas par quoi commencer, je te recommande de visionner ces vidéos très bien faites de Natalia Apvril :

Cela va te permettre d’y voir plus clair.

La consultation ayurvédique va bien plus loin qu’un test de doshas

Plus ton vikriti se rapproche de ton pakriti, plus tu es à ton état d’équilibre.

C’est malheureusement de plus en plus rare aujourd’hui en Occident, à cause du monde polluant et stressant dans lequel nous vivons…

Le praticien ayurvédique va détecter précisément ton (ou tes) dosha(s) dominant(s) au moment de la consultation, grâce à divers outils de diagnostique (pouls, examen de la langue, des yeux, du visage, des mains, des dents, etc.).

Puis, sur la base d’un entretien long et poussé, il va recenser :

  • les changements physiques et mentaux que tu ressens depuis quelques temps
  • tes symptômes et désordres divers (problèmes de sommeil, d’élocution, de concentration, troubles de l’humeur, allergies, intolérances, problèmes de peau, de cheveux, etc)
  • tes problèmes digestifs (gaz, ballonnements, diarrhées, RGO, etc)
  • tout ce qui dans ton alimentation et ton mode de vie te cause du mal.

Le praticien ayurvédique va alors comprendre si ton état général est uniquement dû à une accumulation de toxines dans ton organisme (« ama »), et/ou si tu as un excès de dosha, et il fera également la différence entre ton prakriti et ton vikriti afin de ne pas déséquilibrer ton ou tes doshas dominants de naissance…

Si tu désires être coaché(e) pour adapter ton hygiène de vie ton état doshique et retrouver ta pleine forme physique et mentale, contacte-moi : je te propose un suivi à distance par Skype ou par téléphone.

JE PRENDS RDV
Flèche vers le haut de page