layering

Dans cet article de la catégorie PRENDRE SOIN DE SOI, je vous présente le layering, une méthode de soin quotidien du visage 100% naturelle et pratiquée depuis des siècles par les Japonaises.

Le layering, une routine de soin du visage 100% naturelle

Je n’ai jamais vraiment pris soin de ma peau… J’ai toujours fait le MINIMUM.

Quand je me maquille, je prends seulement le soin de bien me démaquiller le soir avec de l’eau micellaire. Et quand ma peau me tiraille trop (surtout en hiver), je me contente d’un peu de crème hydratante et d’homéoplasmine sur les lèvres le soir avant d’aller me coucher.

Tant et si bien qu’à chaque visite chez l’esthéticienne pour mes épilations, j’ai toujours le droit à “Omg ! Votre peau est ULTRA sèche !!! Vous faites des gommages et des soins régulièrement ? Parce que là ma petite dame, ça ne va pas du tout !” (avec les mimiques, sourcils relevés et tout et tout…).

Eh bien NON. Je l’avoue. Je n’ai jamais RIEN fait pour ma peau.

Mais j’ai décidé de m’y mettre, car j’ai enfin trouvé LA méthode qui me plait 100% naturelle et fait-maison : le layering des japonaises.

C’est quoi le layering, encore un anglicisme ?

En effet, en anglais « layering » signifie l’action de superposer des couches.

Comme à chaque fois, l’anglais est très parlant : le layering est un protocole de soin du visage avec l’application de plusieurs produits successifs.

J’ai découvert cette méthode il y a peu de temps dans le livre « Layering, secret de beauté des Japonaises » d’Élodie-Joy JAUBERT.

Voici les étapes du layering du visage :

  1. De l’huile végétale pour nettoyer/démaquiller et en même temps protéger la peau du savon (étape 2)
  2. Du savon doux pour ôter l’huile, à rincer à l’eau
  3. Une lotion : eau florale, eau micellaire…
  4. Un sérum ou du gel d’aloé vera pur pour hydrater en profondeur
  5. Un contour des yeux ou du gel d’aloé vera pur
  6. Une huile végétale pour hydrater et protéger
  7. Un baume à lèvres : beurre de karité ou beurre de cacao

Les étapes 1 et 2 correspondent à un nettoyage profond de la peau, qui n’est nécessaire que le soir. C’est pourquoi le matin on se contente des étapes 3 à 7.

Ca prend à tout casser cinq minutes le matin, dix minutes le soir.

Quelles sont les précautions à prendre ?

La plupart des esthéticiennes et des fabricants de cosmétiques essaient de trouver des inconvénients au layering : c’est logique, vu que cette méthode 100% naturelle et fait-maison remet en question leurs rôles et leurs produits :).

Le layering fonctionne très bien, à condition de bien respecter ces consignes :

  1. Il n’est efficace que si on le pratique régulièrement, matin et soir. Pour ma part, j’en constate les premiers résultats (peau plus douce, teint plus clair et lèvres -enfin- redessinées) au bout de trois semaines de pratique.Une pause de 48h de “jeune cosmétique” par semaine est nécessaire pour que la peau se repose et reconstitue ses défenses naturelles. Donc pas de layering le weekend, par exemple.
  2. A chacun(e) de bien choisir ses ingrédients du layering : selon le type de peau et son état du moment, il faut varier les huiles végétales et les eaux florales…
  3. Il faut bien se laver les mains et utiliser des cotons et serviettes propres : c’est particulièrement important pour les peaux à problèmes (acné, eczema, etc).
  4. On applique les produits sur la peau avec délicatesse : pas de massages brutaux. Il faut y aller particulièrement doucement autour des yeux, où la peau est très fine.
  5. Après le sport, ne pas hésiter à pratiquer aussitôt un nettoyage en profondeur (huile, eau et savon, lotion) pour protéger la peau de la sueur.

Bref, je vous résume les étapes du layering et les produits à utiliser selon votre type de peau dans cette infographie à télécharger :

Mon avis après un mois de pratique régulière

Je l’ai définitivement adopté !

Je suis rassurée : je peux enfin m’appliquer des produits naturels sur la peau sans avoir peur de m’intoxiquer de produits cancérogènes ou de perturbateurs endocriniens…

Je suis convaincue : le layering est très efficace par rapport aux crèmes hydratantes conventionnelles. J’ai souvent constaté que les crèmes hydratantes classiques soulagent et hydratent superficiellement la peau sur le moment. Je parle en connaissance de cause, car j’ai toujours eu la peau très sèche. Depuis mon adolescence, j’ai essayé à peu près toutes les gammes et marques de soins hydratants : Nivéa (quand j’étais ado), Hydrance d’Avène, crèmes diverses en magasin bio, masque hyper hydratant de Bodyminute, soin hydratant Vine de Caudalie, l’huile Santal de Clarins… A chaque fois je n’obtenais qu’une hydratation temporaire, mais pas d’amélioration durable sur le long terme.

Le layering, lui, m’a donné des résultats durables au bout de trois semaines de pratique : une peau plus souple, hydratée, plus lumineuse.

Je réalise mon layering matin et soir avec plaisir : ce n’est plus une contrainte. C’est un rituel beauté qui me fait du bien, qui me reconnecte à mon corps et qui me rappelle que ma peau est précieuse. J’adore emmener les enfants à l’école le matin après avoir fait mon soin du matin : ma peau est hydratée et protégée du vent et du froid par la dernière couche d’huile d’avocat que j’applique.

Pour en savoir plus, je vous recommande les excellents livres d’Élodie-Joy JAUBERT, édition La Plage (9,95€) :

Partagez votre expérience, vos idées et vos questions !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.